08bis

Publié le par cel

le désir d'épure précèdant le désir de tracé

le langage le phrasé crachent un indéfini partiellement reconnu, certaines insignifiances, est reconnu le pouls il dans régulier parlait du paroxysme d'une pulsation d'mots, de mots frappés, ainsi
l'on dit on se répète ex. dans bruit de la langue sur ligne de motif , au sens : parallèle au rythme de la vie ses apparences fortuites, l'écriture qui suit ses sillages a de l'épaisseur à chercher dans une peinture du déplacement (?) sa parole : la parole ou la phrase c'est pas pareil seront-ils alors geste : et mobile et substance ?

 
 

Publié dans Sans titre

Commenter cet article

liane 15/12/2005 20:05

MDR!
vivent les sigles et autres acronymes....

cel 15/12/2005 15:08

Liane à vrai dire je ne sais pas quoi en penser :d
Est-ce qu'après pour abréger ils disent R.S.L ? (que penses-tu de la manie des sigles dans les programmes officiels ? il y a quelques jours je parlais justement avec des A.A. (adultes apprenants - là je pense que j'invente) inscrits C.O.T.O.R.E.P. du nom de leur section, T.D.M. je crois (un truc en rapport avec la menuiserie) qui allait gagner au moins deux ou trois lettres lors d'une P.R. (prochaine réforme), la chance...

liane 13/12/2005 20:42

que penses-tu du titre donné à la phonologie dans les programmes officiels de l'EN (2002)
"réalités sonores de la langue".....
Excuse moi l'allusion professionnelle ah métier quand tu nous tiens!!!!!