Mots d'excuse sous longue forme de périple

Publié le par céline cel

[ catégorie : vrac ]

Ce blog est un peu brouillon, il est tout autant schématique, et un peu égaré. Certains liens dans les notes qu'il contient renvoient sur des notes écrites ailleurs, qui renvoient elle mêmes sur des notes écrites ailleurs, etc.

Lorsque j'ai ouvert mon blog, ma première idée, et que j'ai toujours suivie jusqu'alors, était que ce soit le lieu d'un regroupement : mes notes concernant des projets en train et à venir, les différents états de mes travaux en cours, et tout ce qu'il me paraissait intéressant de mettre en rapport - références plastiques ou textuelles rencontrées au fil de mes recherches, toutes choses susceptibles de me servir à un moment ou à un autre, voire de soutenir ou éclairer ma démarche - l'idée d'une base de données souple et organisée, qui soit de plus à même de recueillir des réactions de visiteurs.

Ça fait maintenant plus d'un an que ce premier blog a été créé, modifié, suspendu pour être repris ailleurs dans de meilleures conditions, un an que je poursuis, élargissant les fonctions de départ suivant les envies, y intégrant des séries de travaux, jouant autant qu'il m'intéresse avec la plasticité qu'offre la forme d'un blog.
Pour diverses raisons que vous pourrez découvrir en bas de page* si vous en avez l'envie et la patience, j'ai dernièrement décidé de changer à nouveau son domicile : j'ai d'abord opté pour une formule indépendante, un blog fabriqué avec le logiciel gratuit Wordpress, sur un site d'hébergement gratuit et sans publicité.
Sur ce nouvel espace que je testais, j'ai transfére la totalité de mes notes, j'ai modelé l'habillage à mon goût, tout roulait, car Wordpress est un outil sans chichis et parfaitement efficace. Je m'apprêtais donc à pouvoir à nouveau blogguer en toute tranquilité (de plus en me tenant à l'écart des gueguerres de chapelle et de ce soit-disant esprit de famille par solution de blog interposée dont certains ont beaucoup parlé chez Ublog), enfin bien installée, pendaison de crémaillère et référencement par les moteurs effectués. Or, ces derniers temps et à plusieurs reprises, des pannes incessantes de l'hébergeur (le seul que j'ai trouvé offrant 100Mo avec une base de données, sans aucune pub. Un beau service, malheureusement trop instable) ont rendu mon blog - et la simple possibilité de poster une note - inaccessibles, cela des heures durant.

A force de fouiner je viens d'aboutir ici, tout me semble parfait pour l'instant, des outils bien pensés et en grand nombre, pas de limite de stockage, et même un petit bouton dans l'éditeur qui donne directement accès à ça : À ; ça : Ç ; et même : ð, pour ne citer que les plus utiles.
Cependant, rien pour l'instant ne me permet d'importer de mes notes anciennes (plus de 300) mis à part le copier-coller. Alors en attendant de trouver la patience nécessaire pour procéder à cette manipulation, j'ai mis dans ma colonne un lien (cel.index) qui contient l'intégralité de ces archives (mais qui fonctionne une heure sur trois).

Tous ces mots pour m'expliquer auprès des quelques personnes sensées vouloir me lire, et parmi ces supposées, celles qui auront su me suivre jusqu'ici, de toutes ces redirections, des erreurs de lien à venir (et sans doutes déjà présentes) entre mes différents blogs, et préciser que bientôt sur les quatre existant il n'en restera qu'un. Bla bla bla.
En espérant être enfin en résidence et que tout roulera à nouveau très vite, je vous prie d'accepter toutes mes excuses pour ces aléas et les platitudes de cette note soporifique.



[*Après avoir adopté une formule payante, garantie d'une meilleure accessibilité du site et d'un espace de stockage plus grand et dépourvu de pub, quand ublog, mon premier hébergeur, a proposé le passage au blog typepad pour le même coût, avec des fonctions nouvelles par rapport à ma formule précédente, je n'ai pas trop hésité, les polémiques autour des motifs commerciaux qui ont motivé la proposition de cette nouvelle formule, je les ai suivies d'abord avec intérêt, puis avec pas mal d'agacement et finalement avec lassitude. J'ai lu les conditions d'utilisation (pas plus aberrantes que ce qui se pratique ailleurs, même si ça n'a rien d'heureux), et les ai acceptées. Du moins pour les quelques mois de promotion où je pouvais en bénéficier sans supplément, période qui finira en mars. La formule n'est pas vraiment déplaisante mais elle deviendra alors coûteuse, son interface n'est pas ce qui correspond le mieux au type de notes que je poste - au delà de ces raisons, ce qui m'a vraiment décidée à partir, c'est que l'affichage de l'éditeur de post est devenu d'une lenteur insupportable, et les plantages trop fréquents]

Publié dans Vrac

Commenter cet article

cel 16/12/2004 12:39

oui, je m'en doutais, j'ai aussi un petit doigt caché dans ma colonne ;)

richard 15/12/2004 08:28

Mon petit doigt... ;-)
Canalblog dispose d'un mouchard pour retrouver la trace des lecteurs.

cel 15/12/2004 00:53

mais mais Richard... comment es-tu arrivé jusqu'ici ?!

richard 14/12/2004 22:33

Nomadisme moderne : nous sommes tous des juifs errants depuis la bérézina d'U-blog (et sa mutation en pintade de luxe)... Canalblog est pas mal, mais il faut accepter un petit bandeau goût-gueule de temps en temps. Bah, tant que j'ai encore des jambes pour te suivre ;-)

arte 10/12/2004 22:52

J'ai tout compris :d