prise d'air et gaz à tous les étages

Publié le par céline cel

[ catégorie : vrac ]


Marche et vélo dans les rues, air doux, le vent, temps que j'aime qui me rappelle mes marches dans le sud. Les rues se vident rapidement, moi je suis calme, des gens pressés sont certainement surpris de me voir assise sur ma selle à photographier des façades qui n'ont pas grand chose d'historique, bien que certaines.
Abordée par un homme qui me moque de photographier l'épicerie du coin, à ce qu'il croit, même si je cadre plus haut, une fenêtre ou une personne agacée de me penser épiant fait des allées et venues, poings sur les hanches, avant de se ranger plus profondémment dans son appartement à grandes baies, hors de ma vue, sans doute encore inquiète. Un clodo ensuite, revêtu d'un bonnet de père noël tranchant avec son visage fortement marqué d'ennui, les rares passants filent devant lui plus vite encore qu'à l'accoutumée, me demande des sous et me dit qu'un gars l'a photographié un peu plus tôt, que le gars le trouvait marrant paré comme ça, raconte ça sans sourire, s'est prêté au jeu, en est resté vaguement interloqué. Le sourire heureusement vient après, avec la menue monnaie et les encouragements qu'on s'envoie, moi partant à d'autres fenêtres, lui restant dans son coin, sans doute par habitude bien que ce soir la gare à laquelle il fait face ne semble plus être le lieu de croisement idéal, bientôt désertée sans doute.
Je reprends les rues plus larges, ayant entendu une cloche et supposant qu'il était sept heure, aller vite pour trouver du vin, toutes les boutiques ou presque fermées, un maraîcher du vieux marché me dépanne d'une bouteille de Bordeaux de table en même temps qu'il éponge son plan de travail.
Maintenant chauffe la tartiflette et le vin dans les veines, photos triés, celle ci-dessus prise entre deux bagnoles filant sur le boulevard de la Marne, depuis la rampe qui est un des lieux où je préfère passer à Rouen, qui de plus fait face en hauteur à bon nombre de fenêtres éclairées, que grâce au zoom de mon nouvel appareil je peux voir de plus près qu'à l'oeil nu, vent qui fouette et crée des flous dans les arbres, balade agréable, joyeuses fêtes.

Publié dans Vrac

Commenter cet article

arte 25/12/2004 21:30

Un film qui s'appelerait :

Quel petit sapin aux guirlandes argentées au fond de la cours ?

cel 25/12/2004 15:36

on verra, pour l'instant j'en suis à la prise en main et l'utilisation photo, et puis je ne sais pas mettre un film en ligne (ça doit pas être bien compliqué à trouver, mais je prendrai ces renseignements plus tard).

Alan 25/12/2004 15:22

Que de détails !

Via mon travail, j'ai souvent utilisé sa petite soeur, la NV GS 70.
Les caméras DV Panasonic sont très bonnes, compactes, économiques, et le bénéfice du tri ccd est réel.

Sauf en faible lumière où ce type de capteur est un peu moins performant, mais c'est pour les pinailleurs. ;)

C'est un très bon choix !!!

A quand un petit film en ligne ?

cel 25/12/2004 15:05

Arte : le sapin est dans ma cour, pas sur mon  blog :dAlan : c'est pas un appareil d'une super résolution car c'est avant tout une caméra (numérique sur dv, qui fait aussi photo sur une carte à part). L'atout c'est la qualité du rendu des couleurs (trois capteurs, obj Leica) autant pour la photo que pour le film, par contre en photo on peut pas espérer faire du grand format. Y'a une option télé macro pour espionner les gens par leurs fenêtres, assez pratique, par contre sensibilité à basse lumière plutôt en dessous des autres cam/app numériques d'après ce que j'ai lu sur les forums (d'après les essais que j'ai fait, ça me semble très correct et suffisant). Tout ça me permet d'enfin oublier ma super 8 au fond d'un placard :d. Voilà, comme je sais que tu aimes la technique, le modèle c'est gs 120 (panasonic). Bonnes fêtes à toi et à la grande famille ;)

Alan 25/12/2004 14:32

>

Des détails ? et bonnes fêtes aussi