Aide mémoire

Publié le par céline cel

[ catégorie : itinéraire-étalon ]


54 minutes de prise de vue sans interruption, sans souffler, tenant compte de mes conclusions sur les derniers essais : prises en mouvement caméra à la main, vue sur mes pieds et le sol pour les séquences entre deux points - hors cercle itinéraire - vue frontale pour les tronçons du parcours qui le chevauchent (mouvement saccadé un peu fixé par la dragonne courte, à première vue pas très satisfaisant) ; les plans fixes sur pied, les rotations d'un point au suivant également (et donc d'un plan fixe au suivant) ; entre ces deux types de séquences, tentative de raccords "sur le vif", en reprenant manuellement le point de vue qui précèdait.
Observé attentivement le résultat, me dis que les plans zoomés méritent une durée un peu plus longue (décompte 1 2 3 4 5 6 7 et non 1 2 3), que je suis assez hésitante sur la durée des gros plans (soit 6 au lieu de 7, soit au contraire beaucoup plus), que ceux qui suivent les zooms peuvent être réduits (1 ou 1 2, pas 1 2 3), qu'éventuellement j'adopterai le trot au lieu du pas de course pour les séquences hors cercle, que bricoler un de mes vélos pour y fixer le pied serait un bon moyen de limiter les saccades tout en respectant l'idée de "caméra libre", et en maintenant également le contraste avec la fixité des plans sur pied. Et puis cycle et circulaire, ça ne va pas trop mal ensemble.

J'aime bien l'état de concentration, voire de concentration crispée, qu'entraînent ce type de tournage "intensif"  et l'observation critique qui le suit immédiatement.

J'ai fait un premier découpage, la machine le calcule, bilan un peu plus tard. Now it's Twin Peaks time.

Publié dans Itinérire-étalon

Commenter cet article