04 juillet – (de rues à ruelles accoutumances)

Publié le par cel


nombre  de  fois  les  boues  et  les  placards
la  place imprègne mais achever de maintenir
dans l’attitude de gorge de taille
dans la voix des excès de fierté
la circonspection manquant à la peinture je fais réserve
la lointaine page pleine de  chacun de  chaque homme
et sans que compte le genre pour l’heure
et
non des facilités de la sécheresse d’évidence
son caractère batteur le cœur d’encombrement

Publié dans d'activités

Commenter cet article