Aide mémoire 02

Publié le par céline cel

[ catégorie : itinéraire-étalon ]

Étouffer un peu le micro pour obtenir un son plus feutré sur l'ensemble, avec des transitions moins brutales.

Raccourcir la durée des plans fixes de loin (1 2 devrait suffire).

Supprimer les séquences hors cercle avec ce type de prise de vue (à la main - à reprendre si je bricole le vélo, en faire dans ce cas un autre film), reprendre leur méthode pour les séquences marchées entre deux points avec chevauchement du cercle (alors avec pieds et sol - donc suppression des vues en séquence frontale avec dragonne : trop de saccades).
Ce qui donnerait :

1°- (sur pied) Plan fixe de près (1 2 3 4 5 6) → rotation → plan fixe de loin (1 2) → zoom → plan fixe zoomé (1 2 3 4 5 6 7) → zoom arrière → plan fixe de loin (1 2) /

2°- (sur pied) Plan fixe de près (1 2 3 4 5 6) → rotation → plan fixe de loin [1 2 3 4 5 6 7 (pour prévoir découpe, sans doute ne garder que 1 2)] - ou : plan fixe de loin (1 2) → zoom → plan fixe zoomé (1 2 3 4 5 6 7) → zoom arrière → plan fixe de loin [1 2 3 4 5 6 7 (pour découpe, sans doute 1 2)] / (ôter le pied) / vue sol et pied : séquence jusqu'au terme du segment → [peut-être enchaîner une remontée sur vue frontale, sinon arrêt sur les pieds en fin de segment - rien n'empêche de faire les deux lors de la prise de vue, dans ce cas en laissant un court laps sur les pieds (1 2) avant de faire la remontée, puis plan fixe en essayant de ne pas trembler trop] / reprise au 1°.

(garder le mouvement d'ajustement du pied et du point de vue en début et fin de plan fixe, qui fait ressortir l'aspect figé des images intermédiaires - si trop laid, faire sauter au montage)

En supprimant les prises de vue de séquences hors cercle, la durée de l'ensemble sera réduite de beaucoup (tant mieux, j'en suis à 37mn, vraiment trop long, d'autant qu'il est possible que je décide de monter le film en boucle, ce qui ne serait presque pas perceptible sur un temps si long) ; les points deviennent plus fréquents que les séquences, l'alternance sera moins régulière que dans mon essai d'aujourd'hui (qui donnait point → rotation → point → séquence → point → rotation → point → séquence → ... ) - ce sera plutôt de type : 1°/1°/1°/2°/1°/1°/1°/1°/2°... (c'est à dire, à peu près : point → rotation → point → point → rotation → point → rotation → séquence → point → rotation → point → rotation → point → point → point → rotation → point → etc.).

À noter que les prises de vue de nuit, même si j'apprécie bien le changement de lumière progressif sur la durée du film, posent un vrai problème : les lampadaires projettent inévitablement, à un moment ou à un autre, l'ombre du pied photo. Ce qui produit à peu près la même gene que le micro du perchman entrant dans le champ.

(travailler en manuel pour lumière, ouverture etc., sans quoi il peu y avoir de fortes différences de couleur d'un plan à l'autre)

Publié dans Itinérire-étalon

Commenter cet article

cel 11/01/2005 23:29

Je ne me savais pas aussi intrigante...

arte 11/01/2005 21:32

moi ce qui m'intrigue c'est l'export de la note du dessous qui n'avance pas !!!

philippe U 11/01/2005 19:38

Le bricolage du vélo m'intrigue

arte 11/01/2005 01:05

Moi je lis tout, plusieurs fois, et si je n'ai toujours pas compris, je me dis : Cette fille doit etre géniale ...,,

cel 11/01/2005 00:48

Arte> EUH... que dire ! mince c'est que... non,, rien !...lliane > c'est plus une note de travail en cours qu'un article, ici c'est aussi l'endroit où je note ce que j'égarerais sur de petits bouts de papier (et ne le prend pas mal, mais je déteste ces expressions à la mode sur les blondes...). Donc c'est à savoir : à partir du moment où il y a des "1 - 2 - point - 3 - rotation  : w = 1 - 2 -" etc, dans une note, il ne faut pas hésiter à ne pas la lire jusqu'au bout - ou ne pas la lire du tout ;)