évide l'emprise

Publié le par céline cel

[ catégorie : de façade ]





suivant à peu des trames
glisse
telle ombragée,
légèrement se perd
quand existent les cadres -
                frêle accroche ventilant
de clôture,
   rafraîchissement.

là.élan.continu
.plonge. lampe
et dedans dehors
adhèrent confondus

Publié dans De façade

Commenter cet article

machintruchose 21/01/2005 13:21

S'ils y a des habitants là-dedans, on les reconnaît à leur teint liveides et les petites billes qu'il y a entre les cernes et qu'on appellent yeux chez ceux qui dorment... des fois.

arte 19/01/2005 20:06

tu ne devrais ne lire ne pas !

cel 19/01/2005 16:17

arte, je sais plus ce que je dois (pas) lire !machintruchose : une ville touristique, de jolis vieux bâtiments, une place fréquentée et historique (là que Jeanne d'Arc a pris feu), ceci explique sans doute cela... (je ne crois pas que cet étage photographié soit habité)lliane, appelons ça curiosité !

lliane 19/01/2005 15:38

c'est un appel au voyeurisme!!!!

machintruchose 18/01/2005 14:53

Pourquoi tant d'éclairages sur ces fenêtres ?